TOUJOURS DEBOUT

C’est un BEL et BEAU retour après plus de 13 mois sans être remonté sur scène… ça vaut bien quelques dates pour la reprise !

 

NOUVEAU COVER !!!

Une grand joie pour le groupe MISSING de se retrouver pour se mettre sur des nouveaux titres

On en profite pour vous présenter la toute dernière

On s’est retrouvés en ce début d’année pour parler objectifs 2021 et une fois n’est pas coutume, c’était avec stylo et papier !!!

On en profite pour vous dévoiler notre nouvelle carte de visite ! et ouais, la com’, c’est ultra important !

Bonne année à tous et prenez soin de vous.

Quel bonheur que de se retrouver tous autour d’un micro !

Tout était prêt et on attendait ce rendez-vous avec impatience !

Nous étions invités par Francky, de Radio Arc-en-Ciel (96.2 Mhz) pour parler MISSING !

Une belle façon également d’aborder le quotidien et la motivation dans ces moments compliqués. Entre actus et un titre live en acoustique… ça nous a requinqué pour de beaux projets à venir. Cerise sur le micro : c’était la 1ère fois qu’on voyait notre nouveau guitariste “VIC” autrement qu’en visio !

Pour écouter l’intégralité de l’émission, rendez-vous sur notre chaîne Soundcloud

Alors, comme on veut des couleurs et de la gaieté…. on vous souhaite de passer d’excellentes fêtes de fin d’année !

🎯 𝐉𝐎𝐘𝐄𝐔𝐗 𝐍𝐎𝐄̈𝐋 🎯
𝙀𝙏 𝙍𝙀𝙎𝙏𝙊𝙉𝙎 𝙁𝙊𝙐𝙎 !!!

 

 

 

…finement ! et ouais, ENFIN !

On a trouvé le deuxième guitariste de Missing, “VIC”

Benjamin du groupe, il nous descend sérieusement la moyenne d’âge, mais c’est sans compter sur sa richesse de parcours !

Il use ses culottes dans le 18e, à Montmartre durant 17 ans et connaîtra son premier engouement pour la musique dès l’âge de 4 ans, au détour d’une rencontre improbable lors d’une promenade.

Doté d’une oreille absolue ou carrément d’un don du ciel… (appelez-moi Dieu ! non, ça il le réserve à Gainsbourg, Hendrix ou Michel Legrand), il s’essaie sur une multitude d’instruments (piano, basse, saxophone, guitare) et c’est tout naturellement, qu’il entame son parcours dans une école de musique puis au conservatoire où il démarrera son 1er groupe “Freaky Balls”, en passant par SAE Institute pour combiner sa soif d’apprentissage sur la production et la musicologie.

Le train-train, pas pour lui !

Diplôme en poche, il entre au Capitol Records, célèbre maison d’édition, puis revient sur le terrain du « simple » à bord d’une péniche en face du Louvre et y organise de gros tremplins.

Tour à tour assistant, programmateur, ingé son, régisseur et directeur, il n’en abandonne pas pour autant son groupe et repérés par Virgin, ils signeront pour 10 ans sous le  label EMI… pour le meilleur et pour le pire.

Las de tout ce bling-bling et ses rouages, il suit sa compagne au Danemark et se pose quelques temps après en Espagne, en mettant de côté tout ce qu’il exècre le plus au monde : « le paraître et les chaînes ».

29 ans, ambitieux et toujours dans cette vague d’authenticité et d’humilité, il monte sa boite de prod et s’installe sur Orléans.

Alors, la routine NON !  Et tu sais que ça : ça nous plait ‘achement !

Ah !!!!!!!! au fait, pour ce qui est de ses influences, on citera Rage Against the Machine, Vulfpeck et Red Hot. Rien que ça !

Questions ouvertes :

Pourquoi Missing ?

L’authenticité et la camaraderie qui se dégagent du groupe me plaisent. De plus, faire de la scène, du live comme le fait MISSING, c’est l’idée que je me fais de la musique : de la passion à partager avant tout.

Un défaut à divulguer ?

Impulsif mais raisonné

Et ta qualité ?

La curiosité et toujours cette envie d’avancer

Ta boisson préférée ?

À coup sûr, le rhum et pas contre le thé aussi !

Tous les membres de MISSING vous souhaitent de passer d’excellentes fêtes de fin d’année et surtout :

Préservez-vous et faites attention à vos proches !

L’heure est venue…

de vous présenter le nouveau membre de Missing, “DEEP”, le bassiste.

Plus de 25 ans à triturer sa 4 cordes… mais revenons en arrière.

La musique, c’est dès sa naissance avec le tube planétaire de “Sugar baby love”. D’une maman qui idolâtre les Beatles aux enregistrements radio et top 50 sur les bonnes vieilles cassettes, il se dirige peu à peu vers l’univers punk/ROCK français avec les Ludwig, Parabellum, OTH…

Quelques années de solfège et de batterie, et il monte déjà son premier groupe au lycée. Autodidacte, il se met à la guitare et à la basse faute de trouver “chaussure à son pied” et goûte à différentes formations musicales durant ses études supérieures.

Après Lyon et la région parisienne, il se fixe enfin sur Orléans et y fonde famille en 2003.

Il intègre alors un groupe de rock celtique, il joue dans plusieurs harmonies municipales. Les attentes changent, les objectifs de chacun également et c’est tout naturellement qu’il fonde avec des amis le groupe ZBLA, dans lequel il officie toujours.

Questions ouvertes :

Pourquoi MISSING ?

“Les reprises me parlent et parce que je recherche le live, le public avant tout et que le groupe tourne beaucoup. J’ai besoin de faire des concerts, de donner et de m’amuser. Reprendre les morceaux à sa sauce, ça me permet de donner “ma patte”.

Ta plus grosse faiblesse ?

“L’étourderie”

Ta meilleure qualité ?

“L’honnêteté”

Ta boisson préférée ?

“Dans l’ordre : le rhum, le whisky et la bière”

Alors, on te souhaite d’être aussi heureux que nous pour faire la fête et transmettre ce brin de “n’importe nawak” qui nous caractérise.

Être libres, se faire plaisir et donner tout ce qu’on peut aux personnes qui nous entourent, qui nous suivent… c’est ça la vraie vie !

1er concert avec DEEP, très bientôt. Laissons-lui le temps d’approcher les dizaines de titres de notre escarcelle.

 

Quelques jours de répit

On se requinque histoire d’être au TOP et on se retrouve toute fin août pour notre reprise de concerts à ASCOUX !

Portez-vous bien et BE ROCK, BE MISSING !

Quelle chouille on va faire le 13 juillet prochain !!!

En plus d’une reprise de concerts, on va fêter comme il se doit le départ de notre T48, notre Chouchou, notre bassiste préféré, Jérémie !

Tu vas vraiment nous manquer et au-delà des différentes scènes que nous avons faites ensemble, au-delà de ton jeu de basse particulier, au-delà des nombreux moments que nous avons vécus ensemble depuis 3 ans déjà, c’est un SACRÉ COPAIN, un AMI qui va nous manquer…

Une tristesse mais c’est le jeu…. Merci pour tout ce que tu nous as donné et transmis, merci pour ta gentillesse, ta bonne humeur, ton fairplay…